vendredi 21 septembre 2012

Etude Séralini : Pour Générations Futures le Round up GT* devrait être retiré du marché en attendant de nouvelles évaluations.


La récente étude, In Vivo, de GE Séralini publiée dans la revue "Food and Chemical Toxicology" le 19/09/2012, sur l’impact des OGM sur les rats a aussi montré que l’Herbicide Round-Up GT pouvait être mise en cause dans la survenue accrue de tumeurs ainsi qu’à des taux de mortalité plus élevé que les rats non exposés, et ce à des niveaux très bas, de l’ordre de la Concentration Maximale Admissible (0.1 µ/l).

Les figures 1 et 2 des  pages 4-5 portant sur la mortalité et l’incidence des tumeurs montrent qu’il y a entre 2 à 2 fois et demi fois plus de mortalité et entre 3 à 6 fois plus de tumeurs chez les rats ayant consommé du Round up GT que dans les cas où les rats n’ont pas consommé de Round-up et nourris avec du maïs OGM.

« Au vu de ces résultats nous exhortons l’Union Européenne et la France à prendre les dispositions qui s’imposent, à savoir la suspension de l’Autorisation de Mise sur le Marché dans l’attente de sa réévaluation du Round up GT utilisé dans cette étude. » déclare François Veillerette, porte-parole de Générations Futures. « De même, et pour être en cohérence avec le principe de précaution présent dans la Charte de l’Environnement et adossé à notre Constitution, il serait nécessaire de réviser cette évaluation pour l’ensemble des Round Up mis en marché dans l’attente de nouveaux tests démontrant l’innocuité de cette famille d’herbicides. » conclut-il.
*herbicide ayant servi dans l’étude

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire