mardi 18 janvier 2005

Une publication scientifique lie les cancers de l'enfant à l'exposition de leurs mères à des polluants !

George Knox, Professeur émérite à l'Université de Birmingham en Angleterre vient de publier le 18 janvier dernier dans la revue scientifique "Journal of Epidemiology and Community Health" une étude qui montre que la plupart des cancers de l'enfant seraient probablement causés par des polluants auxquels les mères enceintes ont été exposées. Ceux qui courent le plus grand risque sont les personnes qui vivent près de routes importantes ou dans des zones industrialisées selon le chercheur.En particulier l'étude met en évidence le fait que les enfants nés de mères vivants près de "points chauds" d'émissions de certains produits chimiques ont de deux à quatre fois plus de risque de dévelloper une leucémie ou un autre cancer de l'enfant avant l'âge de 16 ans.Les substances qui semblent augmenter le risque de cancer de l'enfant comprennent le monoxide de carbone provenant de la combustion de carburant fossile et aussi le 1.3-butadiene, un sous produit de la combustion dans les moteurs à explosion.

D'autres polluants sont également acusés , comme les oxydes d'azote, les dioxines, le benzene et le benzopyrene. Ces substances chimiques sont émises par les cheminées de certaines usines et incinérateurs ou dans les fumées d'échappements des véhicules à moteur.Le Docteur Knox dit que ces substances -dont beaucoup se sont déjà avérées être cancérigènes lors d'études réalisées sur des animaux de laboratoire- sont respirées par les mères et retransmises au foetus à travers la barrière placentaire. des contaminations par le lait maternel ou directement durant la jeune enfance ne peuvent pas être exclues non plus selon le chercheur.

L'étude peut être consultée (en anglais, désolé) à l'adresse suivante :
http://jech.bmjjournals.com/cgi/reprint/59/2/101

www.mdrgf.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire